Microsoft finalise le rachat d’Activision Blizzard et devient le numéro 3 mondial du jeu vidéo


Microsoft a clôturé l’acquisition d’Activision Blizzard pour un montant de 69 milliards de dollars, marquant ainsi l’une des plus importantes transactions de l’histoire du jeu vidéo. Cette acquisition fait de Microsoft le troisième acteur majeur de l’industrie du jeu vidéo en termes de revenus, se positionnant derrière Tencent en Chine et Sony au Japon.

Un rachat historique

Microsoft a réussi à acquérir avec succès Activision Blizzard dans une transaction monumentale de 68,7 milliards de dollars, renforçant ainsi sa présence dans l’industrie du jeu vidéo. Cette acquisition, qui a duré 21 mois, a surmonté l’opposition des régulateurs américains et britanniques, ainsi que de Sony, qui craignait de perdre les droits exclusifs de Call of Duty.

Dans le cadre de l’accord, Bobby Kotick, le PDG d’Activision Blizzard, restera en poste jusqu’à la fin de 2023 au moins pour faciliter l’intégration des deux entreprises. Pour obtenir l’approbation, Microsoft a vaincu la FTC devant les tribunaux et a répondu aux préoccupations de l’Autorité de la concurrence du Royaume-Uni en vendant les droits de jeu en streaming à Ubisoft.

Par ailleurs, Microsoft ouvre la possibilité d’ajouter des jeux d’Activision Blizzard au service d’abonnement Game Pass, bien que cela ne devrait pas se produire avant 2024. En accueillant Activision, Blizzard et King au sein de la famille Xbox, Phil Spencer, responsable de la division Xbox, a souligné leur engagement à « créer une culture du jeu inclusive qui permet à chacun de donner le meilleur de lui-même ».

Cela pourrait également vous intéresser :

Laisser un commentaire

To top