Attention: Montée des prix des ressources premières

Nous l’avons tous remarqué à la sortie de Mists of Pandaria, il y avait des plantes et du minerai absolument partout ! Je trouvais même ça louche. Cette abondance de ressources a eu pour conséquence directe de faire fondre les prix à l’hôtel des ventes très rapidement. Je prends mon exemple sur Ysondre, les gemmes rares comme le Rubis primordial ne coutent plus que quelques dizaines de pièces d’or.

Pour Blizzard, la situation a durée trop longtemps et a il décidé de mettre un grand coup de hache dans les taux d’apparition des minerais et plantes. Et comme les développeurs ne font jamais les choses à moitié, la réduction s’élève a -50%.

Il sera donc intéressant de voir dans les semaines à venir (le temps que tous les stocks s’écoulent) l’augmentation des prix de ces matières premières essentielles à la majorité des métiers.

Les taux d’apparition des plantes et minerais ont été réduits d’environ 50% lors de la mise à jour 5.1, et ceci en plus du correctif appliqué lors de la mise à jour 5.0.5 au taux d’apparition du minerai d’ectofer.

Ce changement a été effectué car nous avons estimé que certaines ressources étaient trop abondantes et par conséquent perdaient de leur valeur. Nous suivons l’évolution de la situation de près et si nous estimons que les taux actuels sont trop bas, il se peut que d’autres ajustements soient fait par la suite. (source)

Que pensez-vous de ce changement ?




  • Je pense qu’ils nous mentent avec les -50%, sur les berluettes c’est -80, -90% plutôt, et j’ai pas encore regardé les autres.

  • Personnellement je trouve que c’est une excellente nouvelle pour l’économie des serveurs.

    C’était juste abusé le nombres ressources disponibles en Pandarie …

    De là à voir passer les prix du simple au triple j’ai des doutes même si secrètement j’espère me tromper ;)

     

  • Agla

    J’ai bien remarqué une baisse du repop sur les mines, mais il y en avait tellement que même si 50% ca parait beaucoup, IG on retrouve une certaine « normalité », à voir maintenant les répercussions à l’hv.